Auto-entrepreneur : Ouverture du Crédit Impôt Famille

Une bonne nouvelle pour les auto-entrepreneurs !

Grâce à l’amendement Joyandet de la loi Macron, le Crédit Impôt Famille (CIF ou CIFAM) sera élargi aux auto-entrepreneurs à partir du 1er janvier 2016. Jusqu’ici réservés aux salariés et collaborateurs, les non-salariés, les auto-entrepreneurs et professions libérales n’ayant pas de collaborateurs pourront désormais en bénéficier.

A l’aide de quelques dispositifs fiscaux, cette mesure leur permet d’avoir des places en crèches inter-entreprises. Elle intervient dans le but de concilier la vie de famille et la vie professionnelle des auto-entrepreneurs surtout qu’une telle profession apporte une grande charge de travail.

Il y a deux catégories de Crédit d’Impôt Famille :

Catégorie 1 : les dépenses liées à l’accueil des enfants à charge de moins de 3 ans dans des structures de types crèches et les versements effectués aux salariés pour leur garde d’enfant.

Catégorie 2 : les dépenses liées à des prestations de service à la personne avec le Chèque Emploi Service Universel (cesu). Il y a ainsi la possibilité d’employer une aide à domicile pour assurer diverses tâches.

Pour bénéficier de ce dispositif il faut faire une déclaration spéciale n°2069-FA-SD et reporter la somme du crédit d’impôt sur la déclaration d’ensemble des revenus n°2042 C.

Le taux est égal à :

  • 50 % pour les dépenses de catégorie 1
  • 25 % pour les dépenses de catégorie 2

Le montant est plafonné à 500 000 € par an.

Le crédit d’impôt s’impute selon le statut de l’entreprise sur l’impôt sur le revenu ou l’impôt sur la société de l’année au cours de laquelle l’entreprise a effectué des dépenses.

Facturation en ligne