L’auto-entreprenariat en 2015 en 10 points

Cela fait maintenant 7 ans que le président Sarkozy a créé le statut d’auto-entreprenariat qui va s’appeler sous peu « micro-entrepreneur » existe. Actuellement nous comptons plus d’un million d’auto-entrepreneurs en France, le temps est venu de faire un point.  Voici quelques données :

1)      L’indépendance est le principal attrait au statut de l’auto-entreprenariat (46%). Suivi en second plan de la sortie du chômage et du désir de compléter un contrat à temps partiel (30%).

2)      Pour 47% d’entre eux, l’auto-entreprenariat représente une activité secondaire. 43% cumulent cette activité avec le salariat et 14% l’ont en tant qu’activité principale.

3)      La majorité des activités des auto-entrepreneurs (80%) sont dans le domaine du service, et le reste dans le commerce.

4)      Un seul et même client représente 50% ou plus de leur chiffre d’affaires pour 30% d’entre eux.

5)      Les  français connaissent de mieux en mieux le fonctionnement de ce régime. Ainsi, les services des auto-entrepreneurs sont de plus en plus demandés notamment par 19% des Français  et 27% des chefs d’entreprise. De plus, pour 68% des français, le recours des auto-entrepreneurs par les entreprises va se développer encore plus dans les prochaines années.

6)      Le temps de travail moyen consacré est d’environ 26h par semaine, un chiffre qui parait raisonnable voire même faible qui s’explique par le fait que les auto-entrepreneurs cumulent souvent avec d’autres activités. Tandis que 32% des auto-entrepreneurs travaillent moins de 14 heures par semaines, 30% consacrent plus de 35h à leur activité.

7)      Les auto-entrepreneurs sont majoritairement des hommes (59%). Toutefois, les femmes (41%) restent tout de même une part importante à prendre en considération.

8)      Environ 33% des auto-entrepreneurs aimeraient travailler en réseau. Ce qui peut être permis en donnant la possibilité aux auto-entrepreneurs qui travaillent en groupe de dépasser les seuils de chiffres d’affaires fixés et de répondre de manière collective à des appels d’offres.

9)      Globalement, le régime des auto-entrepreneurs représente un chiffre d’affaires de 12 milliards d’euros en France.

10)   Pour 80% des auto-entrepreneurs, il y a un manque en termes de couverture sociale. Les auto-entrepreneurs militent pour un régime de protection sociale unique avec la mise en place d’un système d’indemnisation, ce qui constituerait un attrait considérable pour la création d’entreprise. Mesure soutenue par le président de l’Union des auto-entrepreneurs François Hurel. D’autre part, dans sa prochaine loi, le ministre des finances, Emmanuel Macron évoque déjà l’idée de mettre en place des mesures pour favoriser la création d’entreprise.

Pour résumé, le profil type d’un auto-entrepreneur en 2015 est, généralement, un homme indépendant, travaillant dans le domaine du service en moyenne 26 heures, ayant l’auto-entreprenariat comme seconde activité. Enfin cet homme désire avoir plus de possibilités de travailler en réseau et plus de couverture sociale.

Etude réalisée sur 604 auto-entrepreneurs entre le 16 et 19 novembre 2015 en France, menée par Opinion Way pour le compte de l’Union des Auto-Entrepreneurs (UAE) et de la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires.

Facturation en ligne